[Avis PC] Assassin’s Creed Odyssey : l’héritage de la première lame

Après un opus Origins plein de bonnes choses et un Odyssey que j’ai particulièrement apprécié, me voici enfin face au premier arc narratif : l’héritage de la première lame. Je sais j’arrive après la guerre, mais le temps n’est pas facile à trouver ou dégager tout le temps. Ayant enfin pour retourner ce lot de 3 DLC, je vais vous donner mon avis, garantie sans spoil !


EPISODE 1 : il nous fera rapidement rencontrer le duo père-fils perse Darius / Natakas, pourchassés et ayant fui jusqu’en Grèce, dans un contexte global censé nous en dire plus sur l’apparition des assassins. Le contenu, expédié en 3h environ en ligne droite (un peu plus pour faire le 100%) prendra place exclusivement dans une région connue et déjà parcouru dans le jeu de base. Gros point fort, il ne sera pas nécessaire d’avoir fini le jeu pour attaquer l’héritage de la première lame. En effet, le titre propose de créer une sauvegarde lvl50, afin de pouvoir aller directement se faire le DLC. Niveau nouveauté, le DLC apportera une nouvelle compétence assez utile que je vous laisserais découvrir, ainsi qu’une nouvelle branche de l’ordre à assassiner. Foncièrement, les mécaniques sont celles découvertes dans le jeu de base et n’apportent pas de réelle nouveauté. Ce premier épisode est donc intéressant sans exceller, le joueur attendant de voir ce qu’il va en découler par la suite ! Nous attendions depuis un moment de connaitre l’origine du thème de la licence.


EPISODE 2 : celui-ci prendra place ici dans une région grecque peut exploitée sur le jeu de base et apportera également une nouvelle branche de l’ordre à éliminer. Nous y rencontrerons de nouveaux protagonistes et vivront quelques batailles navales sympathiques notamment grâce à l’ajout d’une nouvelle arme pour notre navire. Niveau scénaristiques par contre, le titre se prend un peu les pieds dans le tapis, prenant un peu à contre pieds ce qui était posé précédemment dans Odyssey avec une « fin » de chapitre qu’on voit venir de tellement loin pour notre héros. Le « rebondissement » également au niveau de nos ennemis n’arrivent ni vu ni connu après un affrontement final réellement moyen. Notons également l’ajout d’une nouvelle capacité, pour l’arc pour le coup. Niveau durée de vie, cet épisode est dans la lignée du premier, comptez 3-4h pour le compléter selon votre affinité à faire l’annexe. Ce second DLC laissera un sentiment mitigé au joueur. Non pas que tout soit à jeter, mais son déroulement est hachuré, et nous pensions que la narration allait prendre son envol mais ce n’a pas été le cas.


EPISODE 3 : le dernier épisode de cette épopée sur les origines, l’héritage de la première lame, reprend la même formule que pour les deux autres DLC, dans une nouvelle région très peu / pas exploité précédemment : notre héro repartira déterminer à la traque de l’ordre pour en finir une bonne fois pour toute. La nouvelle compétence disponible ici deviendra un vrai must have cheaté qui vous facilitera réellement votre aventure. Ce chapitre comprendra de nombreux affrontements avec des boss intermédiaires et de ennemis globalement plus costauds que précédemment, un peu comme pour renforcer cette image de dernière bataille. Bien entendu, tout joueur de la licence Assassin’s Creed sait par avance comment se terminera cette affrontement entre la première lame et l’ordre mais il est plaisant de le voir par nous-même, de le jouer ! Niveau durée de vie, on reste une constante similaire aux précédentes chapitre. Autant le dire de suite, la conclusion accentuera encore ce sentiment mitigé qui s’émarge depuis le second DLC. Alors oui, les fans de la licence attendaient depuis un moment de savoir comment cette lutte assassin / ordre a commencé, mais pris à part, en tant qu’aventure propre, on ne peut pas dire que cela soit non plus la panacée et l’affrontement final ne restera finalement pas dans les annales.


AVIS GLOBAL : pour faire un bilan global, cela reste plaisant à jouer sans exceller.
Le jeu de base était bon, voire très bon mais l’arc est juste « bon ».
Je me retrouve comme pour Spiderman sur PS4, après avoir été emballé par le jeu original, je m’attendais surement trop à trouver dans ce season pass quelque chose qui me ferait ressentir la même excitation que lorsque j’ai dévoré l’aventure première mais en mieux, quelque chose qui va plus loin.
Au final, on reprend la même formule et on y retourne sans chercher à réellement apporter un plus. Bien sûr, retourner en Grèce antique avec mon personnage m’a quand même plus plu que l’inverse, surtout sur PC (jeu de base fait sur One X) où la technique envoie du très lourd, mais je m’attendais (surtout pour cette thématique) à un contenu plus que solide et qui envoie du bois comme jamais.

Le conseil sur l’achat du season pass, ou non, dépendra du prochain arc narratif basé sur Atlantide, dont le dernier chapitre sort aujourd’hui. Je ne m’y suis pas encore penché mais cela ne devrait tarder.
En l’état, voulez-vous plus d’AC Odyssey ? Ou le jeu de base vous a suffit ? Telle est la véritable question !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s