[Avis PC] The Surge 2, nouvelle référence du Souls-like ?

Après un prometteur Lords Of The Fallen en 2014, le studio allemand Deck 13 récidive en 2017 avec son nouveau Souls-like : The Surge (dont ma critique est dispo chez xbox-gamer), qui proposait une expérience au tip top notamment via un gameplay dynamique et atypique et une DA sci-fi malgré un manque de diversité niveau bestiaire, armes et environnement. Sa suite est sortie la semaine passée et nous venons donc vous donner notre avis.

Image associée


Contrairement au premier opus où le héro était prédéfini, vous aurez ici à faire à un outil de custo de personnage. Bien que les options disponibles ne soient ni nombreuses ni révolutionnaires, cela a le mérite d’exister.

Tout débute dans la prison de Jericho City où notre protagoniste se réveille amnésique. Notre première mission va être de nous échapper de notre cellule et de ce complexe pénitencier. Cette étape servira de court tutoriel pour mettre le joueur en jambe et lui donner les outils, de bases mais nécessaires, à sa survie.

Une fois échappé de cette prison, nous arrivons donc dans Jericho City qui proposera une carte assez imposante qui nous fera traverser des quartiers au design plus ou moins amoché, de la forêt ou encore des canyons, chaque zone possédant une identité propre et reconnaissable.

Le level design est globalement convainquant et un cran au-dessus du premier titre. Chaque zone disposera de ses recoins, chemins et autres raccourcis à trouver. L’exploration est primordiale permettant souvent de boucler la boucle pour retrouver notre zone sécurisée qu’est la station médicale (les feux dans Dark Souls). Notons également une très grande verticalité, qui a pour résultat d’augmenter encore la superficie de notre zone de jeu ! Bien entendu, chaque chemin ne mène pas à Rome ici, mais cette exploration est souvent remplie d’affrontement en tout genre mais surtout de récompenses qui valaient clairement le détour ! Un des gros défauts du premier titre est donc bien gommé ici avec un excellent travail fait sur ce point.

Résultat de recherche d'images pour "the surge 2"


Niveau narration, il ne faudra pas s’attendre à du très haut niveau, mais cela fait le boulot. Les PNJ, qui proposeront des discussions à choix multiples (mais ne semblant pas avoir un réel impact), des enregistrements, et échos du passé aideront à compléter l’histoire racontée par le jeu qui prendra un peu moins de 20 heures à être retournée.

Le bestiaire, sans être foufou, a également gagné en qualité vis à vis du premier opus. Je pense qu’on pourrait encore travailler la chose pour l’améliorer un chouïa mais c’est en bonne voie, on apprécie grandement cet ajustement.

La technique quant à elle est stable sans être exceptionnelle. Aux vues du poids du jeu (une 10aine de go), on se doutait de suite que le jeu ne disposerait pas d’un rendu « très haute gamme » : ce n’est pas moche, mais cela n’explose pas la rétine. Nous noterons tout de même de l’aliasing et tearing même sur la version PC avec tout les settings à fond.

Sur PC malgré une 2080 boostée (sortie en 1440p), il arrive que celle-ci tourne à 100% d’utilisation (le CPU lui est pépère) et que le jeu ai un poil de mal à tenir un framerate stable. Bien entendu, une perte de quelques fps quand on tape un 60fps+, ça gène moins qu’à 30-40fps mais aux vues du rendu global du titre qui est loin d’être une vitrine, je m’attendais tout de même à une opti au poil.

Résultat de recherche d'images pour "the surge 2"


Maintenant que nous avons fait le tour du proprio, nous allons pouvoir nous intéresser à ce qui a été l’un des gros points forts de l’opus 2017 : le gameplay ! Bien sûr, le souls-like de Deck13 conserve certains concepts inhérents au genre (aspect punitif, mort récurrente, le combo attaque / esquive / blocage, la dépense d’exp au station médicale etc) mais il va apporter cela à sa sauce avec son fameux système de lock qui est toujours aussi sympathique et le nouveau système de parade directionnel. Cumulée aux différents bonus, comme le drone, qu’on va débloquer, cela va donner des possibilités d’affrontement tactiques et dynamiques à foison. Face à un Dark Souls, les bastons semblent plus nerveuses et folles.

Tout comme le premier épisode, vous gagnez de l’exp à chaque ennemi tué et perdez votre pactole à chaque mort (vous avez un timer pour aller récupérer votre butin au sol !), expérience qui sera dépenser aux stations médicales pour monter en niveau entre autres.

A noter que le pactole tombé par terre aura un  » petit bonus » exploitable : nous aurions tendance à rusher le butin pour ne pas le perdre mais chaque ennemi rencontré augmente le temps restant pour looter notre dû. Ok mais pourquoi vous allez me demander. C’est tout simple : notre loot au sol donne du soin régulier pour peu que nous soyons à porter. Il est vite pensé et envisagé de mourir au centre d’une salle, revenir en ayant boosté le chrono pour se garder un moyen de regen sur un affrontement difficile. Par contre, pensez à le ramasser avant de mourir à nouveau sous peine de tout perdre haha (non non, cela ne sent pas le vécu…)

Résultat de recherche d'images pour "the surge 2"


Bien entendu, notre chemin sera parsemé d’affrontement réguliers, saupoudrés de mini boss et vrai gros boss qui ne feront pas de cadeau. A nous, joueur, d’analyser les patterns, les assimiler et trouver les parades. On avance, on enchaîne fights et autre exploration, on pèse le pour et le contre pour se demander si on poursuit ou si on assure notre exp en permanence.

La dimension RPG, bien que basique, fait le boulot. A chaque passage de niveau, nous pouvons augmenter soit notre vie, endurance ou la batterie. A défaut de gestion du poids comme dans Dark Souls, chaque équipement dispose d’une consommation de puissance. Au joueur de jongler entre les armures, et autres implants (gain de compétences passives diverses et variées) pour trouver le bon équilibre.

Le loot reste, comme dans le premier opus, assez limité tout comme le craft : cela fait les choses biens mais de façon simpliste. Cela donnera donc une montée en puissance quelque peu linéaire.

Image associée


MON AVIS : un vrai 2, et non un 1.5.

Pour faire simple, The Surge 2 prend la très bonne base de The Surge premier du nom et peaufine ce qui devait l’être. Même si la partie RPG, tout comme le scénar’, reste sur du simple et basique, le gameplay prend le pli sur l’intégralité pour proposer un expérience un cran au-dessus du premier opus sur sa globalité. L’exploration reste de mise, et récompensera les joueurs avides de jolis butins. Le level design et la DA sont terribles, proposant un voyage varié, avec une bonne verticalité. La difficulté est là, le challenge aussi. La durée de vie honorable couplée à des environnements diverses et variés donneront une expérience tip top. Les points reprochés au premier opus sont partiellement corrigés, preuve que Deck 13 a pris en compte les retours fait sur le premier jeu.

Bien sûr, tout n’est pas tout rose notamment avec une technique et un visuel dans la norme, sans aller plus loin que le premier opus et une opti vraiment gourmande sur PC.

Même si les Souls restent maitres incontestés dans le genre notamment avec un level design de folie, Deck transforme son 3eme essai du genre pour proposer une expérience aux petits oignons. The Surge 2 à la base challenger dans le genre vient titiller From Software, et commence à s’en rapprocher. Si vous aimez le genre, The Surge 2 est clairement la meilleure alternative du genre avec Ni-Oh à ce jour.

Image associée

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s