2020 : année des nouvelles gen

Gh0stCrawl3r


2020, nouvelle décennie nous y sommes depuis quelques semaines. Cette année verra les consoles new gen arrivées et tout ce qui va avec : les premières grosses annonces, découvertes du hardware (bien que MS ai déjà commencé), l’excitation des joueurs et moultes promesses.
Alors que nous nous apprêtons à faire face à un nouveau round entre Sony et Microsoft, nous commençons déjà entre voir des similitudes mais aussi des différences dans leurs stratégies propres. Je vais donner mon premier ressenti sur la chose, ce qui me plait et ce qui me plait moins.


LA COMM, FACON MARKETING.

La première similitude est sur la comm’, les deux constructeurs partants sur un discours très marketeux balançant de superlatifs à tour de bras (console la plus puissante jamais conçu, etc) et surtout à nous balancer des stats brutes vendeuses à la chaine : 8k ! 120fps ! Ray Tracing etc. Alors que la gen PS360 devait être la gen du FHD, elle a été celle du 720p. La gen PS4 / One devait être celle du 1080 / 60fps puis de la 4K sans concession avec les consoles premium, on galère à avoir un 1080/60fps propre et digne de cela niveau qualité sur la majorité du catalogue, de la 4K /30fps / medium settings sur la plus part des jeux.
Du coup, lire des annonces de la sorte pour la prochaine gen me fait doucement rire… Surtout quand on voit que la 4K /60fps sans concesssion, même sur PC, elle est difficilement atteinte (en bonne condition je l’entends) et ce même avec une 2080ti… Mais non, les constructeurs continuent leurs annonces bardées de chiffres haute gamme.

Les discours ne s’axent plus que sur des chiffres, des stats, et plus ce pour quoi est fait une console aujourd’hui : le jeu!

Je ne nie pas que, aussi bien sur la PS4 Pro que la One X, nous avons eu des expériences exceptionnelles visuellement parlant, mais il faut aussi rester réaliste et les pieds sur terre et savoir rester cohérent entre ce qu’on nous annonce, et le matos qu’on nous vend.





LA COMM, ET APPROCHE DES JOUEURS.

Là où la différence est visible est au niveau de la stratégie d’approche, rien que ces derniers jours : Sony annonce ne pas se rendre à l’E3 et MS directement derrière annonce quant à lui y aller.

A. La console en elle même.

Sony n’a toujours pas montré le moindre centimètre carré de sa future console que nous avons déjà vu celle de MS (du moins un des modèles, au vue du nom). Cela me rappelle déjà 2013, quand MS montrait en grande pompe la One alors que Sony n’avait rien montré à ce niveau là lors de sa conf la semaine suivante en axant son discours sur le jeu. RDV dans quelques jours semblerait-il pour voir le concret de la stratégie de Sony.

B. La gamme.

Microsoft avait précédemment la Xbox One (S) et X, la série X étant donc la version premium. Le nom de la console 2020 déjà présentée laisse clairement la porte ouverte à un double modèle sur le marché, avec la dénomination « Xbox Series X ». Celle que nous avons donc déjà vu, et qui a été présenté seront donc la version premium de la mouture 2020. Microsoft prend donc le chemin des mobiles pures et dures à proposer non pas un modèle intermédiaires en mid-gen mais directement deux modèles day one? Affaire à suivre, mais le nom de la console laisse peu de doute.

A l’inverse, pour le moment en tout cas, Sony ne parle que de la Playstation 5. Doit y voir un seul modèle (pour le moment ?), des annonces par la suite pour s’aligner au modèle MS ? L’avenir nous le dira.

C. Catalogue : cross ou next gen ?

Microsoft annonce que pour les 1-2 ans suivant la sortie de la console 2020, les jeux first party sont censés être disponible aussi bien sur la Xbox 2020 que la gen précédente. Bien entendu, je suis curieux de voir le même jeu avec une version Xbox Series X et Xbox One v1 en même temps, et surtout le niveau d’optimisation de la version haute gamme du jeu. Cela permet de toucher plus de monde aujourd’hui avec leur écosystème de service « Xbox » et de ne pas forcer la main aux joueurs de suite, et surtout, cela ne plombe pas les ventes aujourd’hui des Xbox One (S comme X) qui sont bradés à prix réellement intéressants.

A l’inverse, Sony annonce clairement qu’il y aura des jeux exclusifs Playstation 5, optimisés pour la console 2020. Foncièrement, cela « oblige » le joueur qui veut profiter de la nouveauté à passer par la case achat, mais d’un côté, les dev’ peuvent se focaliser sur une config type pour optimiser le jeu de façon plus concise.

Je trouve, personnellement, que les deux approches se défendent. D’un côté MS tient sa feuille de route déployée depuis quelques temps en disant qu’un jeu « Xbox » doit être disponible sur le parc entier : Xbox One (S), Xbox One X, Xbox Series X et PC, que leur service sont clairement opérant sur un parc de plus en plus vaste.

De l’autre côté, investir dans un hardware nouveau, plus puissant, doit aussi être gage que ce hardware sera exploité et qu’il proposera des expériences propres à lui.

Pour ma part, par exemple, la rétrocompatibilité d’un catalogue de jeux n’est pas un argument phare, je ne me paye pas une console 500 balles pour jouer à des jeux qui ont 3 gen et 12 ans de retard. Attention, je comprends que cela plaise, ce n’est pas ce que je remet en question, mais quand on parle backlog exclu PS4 VS One VS Switch, qu’un joueur pure Xbox finisse par seul argument « oué mais j’ai des jeux xbox / 360 possible moi » car il y a eu clairement non match sur cette gen pour moi aussi bien numériquement que qualitativement, cela en dit long…

Le point positif, dans un sens comme dans l’autre, est que les manettes, accessoires, casque VR pour Sony, seront utilisables sur les appareils 2020.





LES ATTENTES.

En dehors des points sur lesquels nous avons déjà pu échanger, réfléchir et spéculer aussi (beaucoup même), ils restent quand même pas mal d’interrogations et attentes, la première étant foncièrement les capacités réelles des machines : taille du stockage,puissance réelle, type de support des jeux, type de lecteur si galette (BR standard ? 4K ? retour sur un système de cartouche ou autre ?). De cela en découle une autre composante, importante nous l’avons vu sur la gen précédente, qui est le prix de la console, et ensuite leur date de dispo concrète.

La dernière interrogation et non des moindre à mes yeux : le catalogue day one ! Nous le savons, une grosse partie des jeux tiers seront cross-gen. Sur la sortie des PS4 et One, nous avons eu les CoD, BF, Assassin’s Creed, Fifa, NFS et consort sortie sur les deux gens mais nous avons eu quelques exclus plus ou moins fortes / efficaces day one.

Aujourd’hui, de nombreux reports de jeux phares du début 2020 ont été décalés a fin d’année voir sans date : Cyberpunk, Watch Dogs Légion, Dying Light 2, Vampire Bloodlines 2 etc.. Doit y voir une coïncidence sur le nombre de report sur la dernière année « solo » de cette gen ? Perso, je pense tout de même qu’un syndrome « crossgen » soit présent, afin une sortie simultanée current + newgen en même temps avec les versions newgen mises en avant par les dev.

J’attends donc impatiemment de voir ce que chaque constructeurs proposera à ce niveau là, car aujourd’hui, on nous vends avant tout de la perf, du chiffre, de la stat, hors moi ce que je veux acheter, c’est de la console, du jeux vidéos !

Bien entendu, tout cet article n’engage que moi mais au final je vois deux approches bien différentes : MS montrant son hardware haute gamme uniquement pour le moment, et axant le reste sur les services (Gamepass, xCloud en tête), retrocomp et tout le tralala, et Sony qui reste en seconde ligne, qui attend pour dégainer et qui annonce clairement que la PS5 aura bien son contenu exclue d’entrée de jeu, misant (le peu déjà annoncé) sur la new gen.

J’ai hâte de voir l’année défilée et voir ce que MS et Sony nous réservent !

Laisser un commentaire

Next Post

Un petit concours ?!

Nous vous proposons aujourd’hui un petit concours où il vous sera possible de gagner : une version physique du jeu […]
%d blogueurs aiment cette page :