Week’N’Play 06 : Predator nous traque, gameplay et avis

Gh0stCrawl3r


A un mois de sa sortie, Predator Hunting Grounds s’est laissé approché le temps d’un week-end sur PC, via son open beta sur l’Epic Games Stores.


Rappelons le contexte : le jeu d’Illfonic au gameplay asymétrique met face à face Predator et 4 soldats. Le but est simple, pour gagner :

  • Predator devra tuer les 4 soldats.
  • Les soldats devront survivre au Predator, tout en remplissant divers objectifs sur la map, et réussir l’extraction OU tuer Predator, et protéger son cadavre ensuite.

Les objectifs des soldats seront différents d’une partie à l’autre, et demanderont à chaque fois de remplir plusieurs missions successives : réunir des preuves, infiltrer un camps ennemi, éliminer un garde pour obtenir une clé, détruite des générateurs, sécuriser des cargaisons etc.


Le titre commencera en vous proposant un tutoriel avec le Predator, qui durera quelques minutes, histoire de prendre les commandes en main.

La prise en main est rapide et intuitive, hormis pour sauter directement du sol sur une branche en hauteur. Je n’ai, personnellement, pas saisi le truc mais soit. Le reste est jouissif et un sentiment de puissance (vs IA) est là. Le fan service est au RDV.

A noter que Predator se jour en vue TPS, alors que les soldats eux sont en vue FPS. Le monstre a donc son arme de corps à corps, son laser explosif de la mort, sa vision thermique et son invisibilité au début avec possibilité de parkour dans les arbres.

Les soldats eux, sont ce qu’il y a de plus basique. Un vrai teamaply en jeu sera nécessaire. N’espérez pas survivre seul, du moins contre un Pred’ qui sait un minimum jouer. Il faudra une vrai collaboration et jouer du « ping » pour indiquer quand vous voyez l’ennemi ou l’entendez ! Petit truc, qui parait anodin mais qui est un vrai plus pour ceux connaissant les films : des amas de boue seront disponibles un peu partout … en se camouflant avec, le Predator ne vous verra plus avec sa vision thermique !

L’un des points cool du jeu est sa partie sonore. En casque, c’est assez bon, en pouvant situer où sont les coups de feu mais surtout les bruits dans l’herbe, les arbres ou les bruits que fait le Pred lui-même !


Niveau équilibrage, pour le moment, cela m’a l’air assez bien thuné. J’ai joué aussi bien Predator que soldats et quant bien même le Predator est costaud, une équipe qui teamplay en face aura toute ses chances.

L’IA est par contre un poil dans les choux. Les guerillos qui peuplent la map sont des fois un peu cocons mais c’est pas le principal.. Le fait d’entendre des coups de feu, l’alarme enclenché dans un camp suffit à alerter le prédator.

Une seule map pour le moment, mais d’autres sont prévues, toujours en milieu Jungle bien sur.

Visuellement, le jeu est correcte sans être un foudre de guerre (rappelons son prix, 32€ sur PC). Le matchmaking a l’air stable (quelques couacs le premier soir), et assez rapide. En jeu, pas de soucis de lag ou autre problème réseau non. Tout semble donc rouler pour le titre d’Illfonic pour le moment.

Une notion de « leveling » existe également, permettant de débloquer des classes, équipements et atouts. Des lootboxes sont disponibles en jeu mais ne semble à première vue ne débloquer que du cosmétique. Il est possible de costumiser aussi bien votre équipement visuellement que votre personnage (Predator inclus).

Au niveau des contrôles, le jeu est en QWERTY par défaut, pensez donc à changer de clavier via alt+shift ;). Pour la manette, tout est indiqué pour un jeu PS donc pas de A,B, LB etc, mais X, 0 ou L1.


Personnellement, j’étais plus que sceptique avant cette beta, et n’attendait pas le jeu plus que cela. Là, pour 30€, le titre est sympathique à jouer, pour changer un peu des shooters habituels.

Il y aura toujours gens pour venir dire que le jeu est merdique, blabla.

Rappelez qu’il coute 30€, difficile de le comparer à un AAA qui vaut plus du double.

Laisser un commentaire

Next Post

Nier Automata en remet une couche

Longtemps exclusif à la Playstation 4 (point de vue console), Nier Automata a débarqué sur Xbox One dans son édition […]
%d blogueurs aiment cette page :