Aidons Crypto dans sa mission – Destroy All Humans Remake

Gh0stCrawl3r





Destroy All Humans sortie initialement sur PC et consoles en 2005. Le titre de Pandémic séduisit les joueurs via un concept atypique et un ton totalement décalé, où nous incarnions un Alien décidé à exterminer la race humaine en prélevant un max d’ADN pour préserver les siens. Le studio Black Forst Games propose aujourd’hui un remake, édité par THQ Nordic. Non seulement une refonte totale graphique fut annoncé mais aussi des ajouts et ajustements liés au gameplay notamment. Nous allons voir ce qu’il en est.




Nous incarnerons Crypto, envoyé sur terre pour effacer toute trace du crash de la navette d’un congénère. Le jeu ne se prend clairement pas au sérieux.

Les objectifs, les dialogues, et surtout les USA représentées, tous les curseurs sont poussés vers la rigolade et l’humour.

Le jeu prend place ici dans une version USA où la guerre froide fait rage, et l’ennemi rouge / Soviet est annoncé pour chaque emmerde que rencontre le pays.

Le scénario reste plus que léger, mais arrivera tout de même à nous faire sourire plus d’une fois. Côté protagonistes, on verse dans le bon gros cliché avec un charadesign qui lui par contre a un peu vieillit malgré la refonte. Les cinématiques seront dans la lignée du scénario.

Le jeu va à l’essentiel : pas de contexte complexe et mature, où le joueur doit réfléchir et suivre avec attention pour ne pas être perdu.


Au niveau du gameplay, le jeu ne s’entiche pas de surcouche inutile non plus. Les possibilités offertes sont plutôt intéressantes et tout ne se résume au final pas qu’à anéantir des humains, même si cela arrivera haha. Il sera souvent question d’infiltration et discrétion.

L’un des pouvoirs à la disposition de Crypto est de pouvoir prendre l’apparence d’humain temporairement. A vous, joueur, de trouver le bon costume pour entrer dans des zones surveillées. Nous pourrons aussi créer des diversions en utilisant un humain comme distraction, en le faisant danser.

Nous pourrons aussi forcer des cibles à nous suivre. Attention à toujours être discret, conserver la distance et ne pas se faire repérer par les agents et autres pièges.

Crypto disposera de tout un arsenal pour mener à bien sa mission aussi bien aux niveaux de ses capacités extra-terrestre que son armement physique ! Et c’est sans compter sur les accessoires comme le jetpack !




Le gunfight sera assez fun, et dynamique via de nombreuses armes ou autre capacités que Crypto débloquera au fur et à mesure de son épopée. Le dash sera d’ailleurs une des nouveautés apportées au jeu.

Après la phase au sol, parlons de phase aérienne car oui, Crypto aura accès à de nombreuses occasions à son navette spatiale. Dommage que certaine partie n’ai pas été travaillé autant que la partie au sol. La caméra laissera souvent à désirer alors que les objectifs seront des plus redondants.

D’ailleurs, le joueur pourra améliorer l’équipement de crypto, ainsi que de la navette, entre chaque mission. Ces petites améliorations seront sympathiques et aux choix du joueur selon son gameplay.




Les missions se dérouleront chacune sur une map ouverte, pas de plus grande, mais suffisante pour le titre. Le choix de la mission se fera sur la map des USA depuis le hub de jeu. La difficulté du jeu se veut correcte, et il faudra un peu moins de 10h pour boucler la partie scénarisée. Pas mal de petits défis seront proposés à côté, avec du scoring et autres secrets à trouvés.

Remake oblige, une base du jeu a été conservé et celle-ci est des plus fidèles. Certains passages, et maps, ont été revisité et apporte donc un peu de fraicheur au titre.

Sur ma vidéo de gameplay passée, je disais même que la version du jeu était identique entre l’ancienne et la nouvelle m’étant basé sur les dires des joueurs.

Ne connaissant pas le titre, j’ai bêtement fais confiance à ces déclarations mais il en est tout autre et c’est tant mieux pour ceux connaissant l’expérience originelle.


Techniquement, loin d’être une vitrine, le rendu global reste tout de même sympathique. La VO est de qualité, et les ST également. Bien entendu, les ST sont bien plus softs que ce que nous entendons haha.




Oui, le scénario ne vole pas haut. Oui, la partie technique ne vole pas. Mais oui, le jeu est fun, on s’y amuse et pas un bon moment. N’est-ce pas là le but de notre media favori ? Destroy All Humans Remake remplit cet objectif sans souci en allant à l’essentiel : le fun direct.

Pas de prise de tête ici avec un contenu complexe, demandant x run pour en comprendre une partie. Pas de vitrine techno au contenu vide. Un jeu simple, drôle, et efficace, où on s’y amuse.

La technique un peu vieillotte et certains rendus en deçà des attentes légitimes en 2020 sont contre balancés par un gameplay simple mais efficace et des barres de rire en prévision.

Certes, c’est encore un remake, à 40€, mais vu le nombre de remake/remaster/ compile HD qui se vendent à la pelle, nous ne sommes plus à un jeu près non ?






Laisser un commentaire

Next Post

DOOM Eternal exhibe son nouveau contenu

C’est via un très court trailer que Bethesda nous tease gentillement mais surement le prochain DLC solo pour DOOM Eternal. […]
%d blogueurs aiment cette page :