Devenons le Gardien de l’Hiver dans Ary & The Secret Of Seasons

Gh0stCrawl3r






Débuté en 2016, eXiin et Fishing Cactus nous propose aujourd’hui Ary And The Secret Of Seasons.

Nous avions pu apercevoir le jeu en closed door avec deux des développeurs lors de la Gamescom 2018.

Attendu depuis son annonce, et maintes fois repoussé, nous avons enfin pu parcourir ce titre annoncé et vendu par les développeurs à ma GC2018 comme un retour aux sources des plateformes, à l’ancienne.


Nous incarnerons Aryelle, une jeune fille vivant dans le monde de Valdi. Descendante du gardien de l’hiver, celle-ci devra prendre son nouveau rôle en main et aller remettre de l’ordre sur Valdi, où tout est chamboulé. Sur la douzaine d’heures de jeu qu’il faut pour le traverser, le titre vous fera voyager dans un univers attrayant et magique.

L’histoire est sympathique à suivre et entrainera bien le joueur. Nous pouvons voir le jeu en deux parties : la première est un méga tuto, qui nous amènera récupérer les pouvoirs des quatre saisons.. La seconde partie poussera le joueur dans un monde plus « ouvert » pour finir sa mission.

Proposant un mélange de jeu d’aventure et plateforme, puzzle et affrontements, le rythme de jeu est plutôt bon et l’enchainement de phase d’un genre à l’autre est réussi. Le jeu proposera donc du gameplay diversifié. 

Saut (puis double saut) et le sprint, voilà grosso modo les actions dispos sur la partie plateforme. La vraie difficulté ici, si je puis dire, restera l’approximation dans les phases de plateformes que nous rencontrerons. En effet, il faudra quelques essais pour comprendre comment Aryelle saute et son comportement en l’air surtout comme si une force entrainait son mouvement.

Les combats ne seront pas difficiles : frappes / esquive / contre avec un lock standard. Vous ne devriez pas mourir trop souvent en jeu, et vu le nombre d’autosave, une mort est clairement loin d’être punitive. De côté-là, le jeu est assez amical (il nous avait été présenté comme un jeu cherchant à retrouver la difficulté d’antan sur les jeux de ce genre pourtant).

La partie puzzle, quant à elle, pourra proposer un vrai challenge et nécessitera une utilisation de vos pouvoirs saisonniers régulièrement. Une bulle apparaitra et tout ce qui se trouve dedans se verra transformer selon la saison choisie. Le printemps fera apparaitre de l’eau ouvrant de la plongée possible pour Aryelle. L’hiver gèlera l’eau, et créer des plateformes pour accéder à des endroits inaccessibles autrement. 

Au début du jeu, le tout sera assez cloisonné et le joueur verra rapidement quoi faire. Par la suite, cela se corsera un peu et le joueur pourra se sentir un peu perdu par moment notamment via une minimap pas très précises et pas des plus lisibles. C’est surement un des points fort du jeu et ce qui en fait son charme aussi ! Bien entendu, cette utilisation de pouvoir pour l’environnement peut aussi être utilisée en combat !

Globalement le gameplay est simple, assez efficace, il est dommage par contre que le titre d’eXiin n’aille pas plus en profondeur dans ces mécaniques de gameplay, je pense qu’il y aurait largement de quoi peaufiner tout cela pour rendre le jeu plus costaud.

Niveau technique et interface, le jeu peut souffler le chaud et le froid. Le suivi de quête par exemple est assez archaïque : quête suivi = dernière quête reçue et basta. Certaines quêtes annexes consistent simplement à actionner quelque chose à côté du PNJ. Mais quand je dis à côté, c’est vraiment à côté. Du coup, on se demande l’intérêt d’avoir ajouté ce type de quêtes. Pour la dimension RPG, la plupart des capacités et une partie de l’équipement seront à récupérer chez un PNJ. Nous nous verrons donc alterner les phases explorations -> retour PNJ pour obtenir l’équipement voulu ou la capacité. Les armes n’affichent, quant à elle, pas de stats à proprement parler et donc au joueur de suivre sa logique pour savoir quelle arme fera plus de damage.

Niveau technique pure, il y a des passages assez jolis, mais à l’opposé le jeu peut nous montrer quelque chose de bien moins jolies dans la minute qui suit et faisant clairement d’une autre gen. De nombreux bugs de collisions, et affichages, seront également présents. Bien sûr, la DA reste plutôt belle et fait le boulot.










Après 4 ans de développement et des reports, j’en attendais surement un peu trop de ce jeu qui m’avait tapé dans l’œil dès son annonce, et après notre ITW à la Gamescom.

L’univers proposé est attrayant, tout comme l’histoire.  C’est assez dépaysant, et assez frais mais en même temps, nous avons l’impression que le jeu se perd un peu en route. La technique, et stabilité du titre, peuvent être un frein à l’immersion. L’alternance plateforme, puzzle, et affrontement est bien faite et de façon équilibrée mais manquera un poil de challenge sur la globalité finalité.

Le jeu propose pas mal de choses, intéressantes sur le papier, mais il manque un petit quelque chose pour lui faire franchir un palier. Le tout manque un peu de finition, et de profondeur surtout au niveau du gameplay. Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais à plusieurs moments je me suis dit « tiens ça a l’air pas mal, il va se passer quoi ensuite ? » et qu’il ne se passe rien de plus. Attention, ce n’est pas non plus pénalisant soyons clair, mais comme noté plus haut, mes attentes personnelles étaient surement un peu trop hautes.





Ary & The Secret Of Seasons reste tout de même plaisant à jouer, surtout pour son prix qui reste contenu (39,99€), en grande partie grâce à son système de gestion des saisons qui est plus dans le jeu avec la partie puzzle !

Laisser un commentaire

Next Post

Clap de fin pour Disintegration

Bombardé de « par le créateur de Halo », il faut croire que cela n’aura pas suffit à faire décoller Disintegration (puis […]
%d blogueurs aiment cette page :